Ne laissons pas les changements climatiques aggraver les inégalités !

55%
11 040 / 20 000 actions

Météo France vient de révéler que les mois de juin à août 2019 ont été les plus chauds jamais enregistrés sur le globe. En Inde, les températures ont dépassé les 50 °C cet été, et le mois de juillet a été le plus chaud de tous les temps en France.

Bien qu’elles en soient les moins responsables, les personnes les plus vulnérables de la planète sont les plus impactées par les changements climatiques. Les 10 % les plus riches de la planète sont à l’origine de 50 % des émissions mondiales de CO2. Alors qu’à l’inverse, les 50 % les plus pauvres n’émettent que 10 % des émissions mondiales.

Selon la Banque mondiale, en Afrique, les prix alimentaires pourraient flamber de 70 % d’ici 2080 et en Afrique et en Asie du Sud-Est, 100 millions de personnes pourraient tomber sous le seuil de pauvreté dès 2030 à cause des changements climatiques. 70 % des personnes vivant avec moins d’un dollar par jour étant des femmes, ces dernières sont les premières victimes des changements climatiques. Mais cette situation n’est pas irrémédiable !

La jeunesse mondiale, suivie par des pans entiers de la population, est bien déterminée à se faire entendre et à faire pression pour que les responsables politiques prennent au sérieux la question du climat. Cet automne, outre des temps de mobilisation citoyenne, de grandes échéances de politique intérieure et internationale attendent la France.

Rejoignez un mouvement mondial déterminé en demandant à Emmanuel Macron et à l’ensemble de la classe politique française d’agir pour le climat et la justice sociale ! Face à l’urgence climatique, nous exigeons des actes concrets.